Publié le : 18 décembre 20194 mins de lecture

Être un bon serrurier n’est pas tout simplement avoir des connaissances et des qualités exceptionnelles. C’est surtout être doté des compétences nécessaires sur les techniques utilisées dans ce métier. Voici un récapitulatif des compétences d’un serrurier.

En quoi consiste le travail d’un serrurier ?

Le serrurier intervient dans les réparations ou la restauration des ouvrages métalliques.  Sa principale mission est de confectionner ou réparer des serrures et fabriquer des clés. Il travaille en heure continue pour offrir ses services de dépannage ou de travaux d’urgence. Par exemple, lorsque vous égarez vos clés, c’est un serrurier qu’il faut appeler. Mais le travail de serrurier ne se limite pas à la confection et à la pose de serrurerie. En effet, le serrurier a pour rôle de s’occuper de divers problèmes liés à la ferronnerie. De ce fait, le serrurier travaille aussi sur la transformation de différents types de métal et est responsable de la sécurité de votre demeure.

Qualités et capacités requises d’un bon serrurier

Étant un travail très important et garantissant la sécurité de la maison de ses clients, un bon serrurier doit être minutieux, rigoureux et réactif dans son travail. Avoir une bonne condition physique est l’une des requêtes principales. Ensuite, un bon serrurier se doit alors de faire un travail sérieux et de donner entière satisfaction à sa clientèle. Aussi, son travail nécessite une très grande précision. Il ne doit pas négliger les attentes de ses clients, doit être constamment à l’écoute et être en mesure de bien conseiller le client d’une manière efficace. L’esprit d’initiative distingue également un bon serrurier d’un autre. Le bon serrurier doit être capable de faire preuve de créativité pour améliorer constamment ses services et répondre avec un temps record aux besoins de sa clientèle. Cette réactivité est essentielle surtout dans les situations d’urgence.  

Compétences techniques d’un bon serrurier

Grâce à son expérience et aux différents cas auxquels il a eu affaire auparavant, le bon serrurier acquiert de nouvelles compétences. C’est avant tout un artisan travaillant sur les métaux. Il doit avoir de solides compétences sur les serrures traditionnelles, mais doit aussi maîtriser les matériaux et les réactions de transformations, les matériaux de synthèse et composites. Ayant suivi des formations et des études spécifiques sur le sujet, il doit être habile lors de ses interventions. Un des plus grands critères dans la technique du serrurier est de respecter les normes de sécurité préétablies. Encore, les compétences en matière de menuiserie et en charpente ne sont pas négligeables pour un bon serrurier surtout dans son intervention d’installation de portes ou de véranda. Un serrurier habile est en mesure de lire des différents plans pour lui permettre d’effectuer son travail avec grande facilité et avec précision. Donc, le métier d’un serrurier n’est pas une chose facile.